L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Femmes berbères célèbres

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour

La kahina, la reine des Berbères

La tribu des JERAWA, était la plus importante des tribus qui formaient la puissante confédération des Zenata de l'Aurès oriental. Vers le milieu de VII eme siècle les Jerawa étaient gouvernés par un seigneur du nom de thabet, qui avait une fille qui s'appelait Dihia. Le père, qui voulait un héritier accueillit sa fille tristement...

dihia2.jpg

Au fil des année cette fillette, s'avéra douée, d'une vive intelligence. Elle avait le pouvoir de prévoir l'avenir et d'élucider les mystères. Depuis le jour où elle démasqua des espions et dévoila leurs véritables intentions devant tout le monde, elle fut surnommée La kahina, c'est à dire la prophétesse....

A la mort de son père, elle n'était pas disposée à se laisser confisquer ses droits héréditaires. Finalement .les JERAWA durent se rendre à l'évidence  : personne ne possédait au même degré qu'elle, la connaissance de peuple et l'amour de la terre qui lui permettrait de mener à bien la rude tâche qui l'attendait de restaurer le prestige de sa tribu.

Elle fut élue unanimement à la tête de sa tribu et par là de toute la confédération des ZENATA. C'était la plus haute position dirigeante jamais atteinte par une femme dans toute l'histoire de l'Afrique du nord et le fait que la KAHINA y soit arrivée prouve la valeur de cette femme exceptionnelle.