L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Militaire - Dombasle - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Dombasle Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

Jeudi 25 juillet 1957

Le 9 mars 1957, le I /Groupe du 25e Régiment d'Artillerie est mis à la disposition de la 10e Région Militaire. Menant des opérations dans la région de Khémiset au Maroc, il franchit la frontière Algéro-Marocaine le 25 juillet 1957 pour prendre ses quartiers à Dombasle entre Palikao à 15 kms Ouest et Uzès le Duc à 25 kms Nord-Ouest, sur le chemin de communication n°66. Il occupe un secteur de la région de Mascara sous l'autorité du Corps d'Armée d'Oran, 8e Brigade Mixte. Les batteries se dispersent autour de la place de Dombasle:

SP 88607 Dombasle PC et BCAS
SP 88538 Uzès le Duc, 1e batterie
SP 88538 Aïn-Defla-El Hamri, côte 364, 2e batterie (Djebel Arrouch ed Dik)
SP 88607 Dombasle puis Aïn Biko-Mezzaïdia, 3e batterie
SP 88536 Ferme Nurch à 4,5km est de Cacherou puis col du Guergour, 4e batterie

A ce jour, le Groupe comporte un effectif de 861 hommes et l'encadrement est satisfaisant, bien que parfois la responsabilité incombant à des officiers soit donnée à des sous-officiers du contingent. La plupart de ceux-ci ont été formés comme chef de pièce d'artillerie de campagne et comportent un bon niveau d'étude qui est fort apprécié dans le milieu local quand les compétences des uns aident la vie locale des autres. De nombreuses amitiés naîtront avec la population. Elle se perpétue encore de nos jours. Les Lorrains sont les plus nombreux, suivis des gars du Nord et de Picardie, viennent ensuite les Parisiens et Alsaciens.

Lundi 29 juillet 1957

Le secteur de Dombasle attribué au régiment d'artillerie qui y cantonne était réputé tranquille par les autorités militaires et civiles. A 11h15, un élément en reconnaissance profonde de zone dans la région d'Uzès le Duc est accroché par une forte bande de rebelles à 2 km de la Maison Forestière de Témeksi. Trois hommes sont tués dont le Capitaine Maître Jean, officier d'active et onze hommes blessés. Un gendarme blessé a failli être égorgé au moment où des canonniers sont intervenus pour le protéger. Deux jeeps et un camion GMC sont détruits et six HLL sont tués avec récupération de leur armement. L'adjudant commandant la gendarmerie de Dombasle reconnait parmis les HLL tués des habitants du village, ce qui met en émoi la population. Les blessés sont évacués depuis le lieu de l'embuscade par hélicoptère vers l'hôpital de Mascara et une chapelle ardente est établie à la Mairie de Dombasle.

Samedi 21 septembre 1957

Arrivée du premier renfort 'AUMALE IV' au 25e RA. 45 hommes et les cadres de conduite sous le commandement de l'aspirant Bonnand dit 'Boulaya' du contingent 56/1C sont aimablement reçu à la cave coopérative par M. Carayon Maurice, Maire de Dombasle. Les nouveaux venus apprécient l'accueil des gens du cru en dégustant, ce qui est nouveau pour eux, l'excellent vin d'orange de fabrication locale et la kémia servie avec.