L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Merja Sidi-Boughaba - Lac

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Back.png Revenir

Retour Hydraulique | Histoire d'eau | L'eau potable | Les cours d'eau | Les barrages | L'irrigation


Travaux.png

Cet article est en chantier, son contenu pourra évoluer profondément. Vous pouvez le compléter (éditer) ou le commenter (discussion) - En cliquant sur 'historique' vous verrez et pourrez contacter les auteurs! Attention vous devez être Connecté donc Enregistré !

Le lac (merja) de Sidi Bou-Ghaba est situé dans une dépression parallèle au bord de la mer.

Cette zone relève de la Convention de Ramsar. C'est un des vestiges des dernières zones humides (marécages d'eau douce) de la côte Nord-Ouest du Maroc. La brume rend parfois le paysage un peu irréel, surtout quand elle est épaisse. Elle vient de l'océan Atlantique dont elle n'est séparée que par une haute dune.

Lac Sidi Boughaba.jpg

Historique

Cette zone marécageuse et infestée de moustiques se trouvait sur la route des troupes américaines qui ont débarqué le 8 novembre 1942. Leurs services sanitaires ont généreusement arrosé le lieu de DDT et de pétrole. Le lac en a réchappé.

Localisation géographique

Située près de la plage de Mehdia, à 13 km à vol d'oiseau au sud de Kenitra et à 35 km de Rabat, la réserve ornithologique de Sidi Boughaba (ou littéralement « le père de la forêt ») est un endroit très paisible surtout en hiver ou en semaine.

Le site

En venant du port de pêche de Mehdia, on entre dans un long sillon délimité côté mer (à l'Ouest) par une dune sableuse qui peut l'élever à 25 m de haut et sur laquelle sont construites, côté mer, les dernières maisons de Mehdia. A vol d'oiseau, on est à 1,5 km de la mer. Du côté opposé à la mer (à l'Est) s'élève la muraille parfois abrupte taillée naturellement dans les grès quaternaires d'où sortent les sources d'eau douce qui alimentent le lac. Ce lac s'étend sur plus de 5 km de longueur jusqu'au virage de la route qui mène vers Sidi-Taibi, à l'endroit où se trouve la kouba du marabout de Sidi Boughaba.

Baie de sebou.jpg

Dimensions

Le lac mesure entre 5 et 6 km, sa largeur varie entre 100 et 350 m pour une profondeur allant de 0,50 m à 2,50 m. Sa surface, selon les pluies peut varier de 150 à 200 ha.

Vuue lac Sidi Bougaba.JPG

Intérêt écologique

On passe un moment assez agréable au bord du lac à observer la faune et la flore.

Site éducatif

Un centre d'éducation installé sur le site accueille le public. Il est géré par la Société Protectrice des Animaux et de la Nature (SPANA, France) dans le cadre d'une convention de partenariat avec le Ministère chargé des Eaux et Forêts.

  Zone menacée

Malgré la protection et selon le site (Voir menace sur la réserve) du Centre d'information et d'échanges sur la biodiversité, la réserve biologique de Sidi Boughaba, site classé sur la liste Ramsar, relative à la Convention internationale des zones humides d'importance internationale, est en péril. Des projets d'aménagement de la ville voisine de Sidi Taïbi sont en train d'hypothéquer l'avenir de ce haut-lieu de la biodiversité non-seulement marocaine mais internationale.

Autrez Zones Naturelles remarquables

  • Merja Zerga (Moulay Bousselham), site "RAMSAR"
  • Oued Mellah
  • Massif du Khatouate
  • ... (à complèter)

Sources

Bibliographie

  • Emberger, Travaux de Botanique et d'écologie : Choisis et présentés par un groupe d'amis et d'élèves à l'occasion de son jubilé scientifique, Paris, Masson, 1976, 522 p., « Aperçu de la végétation du Maroc », p. 125-127
  • Ramón (Raymond) J. Gimilio, Etude de la végétation ligneuse de la vallée de l'Oued Mellah, région de Casablanca, Faculté des Sciences de Rabat, coll. « Mémoires de Diplôme d'Etudes Supérieures de Botanique », 26 juin 1966, 21x29,7, 90 p.

Liens externes