L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

TUNISIE POTABLE

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour Hydraulique | Histoire d'eau | L'eau potable | Les cours d'eau | Les barrages | L'irrigation
Travaux réalisés de 1881 à 1951

Depuis 1881, les travaux exécutés ont permis de pourvoir de distributions publiques 133 centres urbains ou ruraux représentant 75 % de la population agglomérée. Le cube d'eau distribué journellement à l'étiage est passé depuis 1881 de 3.000 m3 à 120.000 m3 par jour. Les centres desservis ont une dotation moyenne de 93 litres par jour et par habitant.

L'alimentation de Tunis a été réalisée avec de nombreux captages et un grand barrage sur l'Oued Kebir. Plus de 550 km de conduites d'adduction et de 600 km de conduites de distribution ont été posées.

ptunis_eaux.jpg
Agrandir la carte


Pour Sfax, on a du amener l'eau de Sbeïtla par une conduite de 175 km de longueur.

L'adduction de Sousse a nécessité la pose d'une conduite de 120 km.

L'alimentation de Bizerte et Ferryville a nécessité des travaux d'un ordre de grandeur similaire.

ptunisie_eaux.jpg
Agrandir la carte


Un effort important reste néanmoins nécessaire pour développer les distributions existantes et en créer de nouvelles, afin de faire face à l'accroissement continu des besoins, accroissement qui résulte tant de l'augmentation du chiffre de la population que du développement de l'hygiène générale.