DOVECAR Albert

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher


Back.png Revenir

Albert DOVECAR

dovecaralbert.jpg

Sergent


Date de Naissance : 19 juillet 1937

Lieu de Naissance : TUZNO

Pays de Naissance : Actuelle Croatie


Date de décès : 7 juin 1962

Lieu de décès : " Trou d'enfer" MARLY LE ROI (Yvelines)

Pays de décès : FRANCE


Présentation :
"J'ai trouvé tout ce qui me manquait dans la vie civile : une maison, des camarades, mais la maison est détruite et les camarades sont morts."
Faits marquants :

Albert Dovecar, devenu le sergent Dodevart Paul a participé activement aux commandos "Delta" de L'O.A.S, sous les ordres du Lieutenant Degueldre, chef du commando "Delta1" pendant la guerre d'Algérie.

Dates importantes :
  • 1957 : Le 1er avril, Albert s'engage dans la Légion étrangère.
  • 1961 : le 24 avril, le sergent Dodevart déserte , rejoignant les rangs de "Delta1"
  • 1962 : le 7 juin, le sergent Dovecar est fusillé par un peloton d'appelés du contingent au "Trou d'enfer" en banlieue parisienne.
Contexte :
Albert DOVECAR , né le 19 Juillet 1937 à TUZNO,en actuelle Croatie, près de la frontière autrichienne. Elevé en Autriche, il rejoindra la France, à Marseille où il s'engagera.

Après son instruction de base à la 2e compagnie d’instruction du 1er RE à Mascara, il est affecté au 1er REP. Combattant délite, il est cité à l’ordre de la brigade en mai 1958 et nommé caporal le 25 déc. Blessé le 19 mai 1959, il mérite une seconde citation le 30 juil. Après le peloton d’élèves gradés, il est nommé sergent le 16 juin 1960. Il est cité une troisième fois le 10 avr. 1961. Suite à la participation de son régiment au putsch, il décide de rompre son contrat le 27 avr. 1961. Rejoignant l’OAS avec laquelle il participe activement comme membre du « commando delta 1 » et en particulier à l’assassinat du commissaire Gavoury. Recherché, il est appréhendé boulevard Marcel Duclos, avec cinq de ses compagnons, le 11 oct., au PC de Degueldre, sur trahison de « Fines Moustaches ». Jugé pour « participation à un complot formé en vue d’un attentat destiné à exciter les citoyens à s’armer les uns contre les autres, de meurtre avec guet-apens et de désertion à l’intérieur en temps de Paix » il est condamné à mort. Il est un des rares personnels fusillé pour cette affaire. Il décède le 7 juin 1962 à Marly le Roy.

Origines Légion Etrangère Période O.A.S. Epilogue
photo.png DOVECAR Albert Souvenirs Camera.gif audio.gif
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils