L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Boghni - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Boghni Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 


Présence turque

1515 - 1830

Ancien fort turc. A 6 km de la forêt de Cèdres .

Nom primitif :Bordj-Boghni

Présence française

1830 - 1962 ALGERIE

El-Borhni

Commune mixte

Petit village de Kabylie niché au pied du Djurdjura, commune mixte de Dra-el-Mizan créée en 1876 dans le département d' Alger arrondissement de Palestro.
Devenue commune de plein exercice, sera rattachée en 1958 au nouveau département de Tizi-Ouzou

Les infrastructures

L'église entourée de superbes jardins, couverte d'un manteau de neige en hiver, les écoles où l'instituteur, Monsieur Engele préparait l'entrée en 6e dans une classe de 40 élèves dont 3 ou 4 Européens, l'usine électrique, le chemin de fer qui reliait Mirabeau à Boghni (le petit train de la voie étroite) et les routes pour l' alpinisme:

L'accès du Mont Djurdjura est singulièrement facilité par les nombreuses routes ou pistes qui ont été construites ou aménagées par les soins du Gouvernement général.
Ce massif est complètement entouré par des voies carrossables, permettant aux touristes d'arriver rapidement et facilement à pied d'œuvre, lorsqu'ils ont l'intention de faire une ascension.
On peut choisir comme point de départ, sur le versant Nord, soit Tizi-Ouzou, soit Fort-National, soit Michelet, soit Dra-el-Mizan, soit Bordj-Boghni. Toutes ces localités sont desservies par d'excellentes routes praticables aux automobiles. On peut même arriver en chemin de fer ou en tramway à Tizi-Ouzou, Dra-el-Mizan et Bordj-Boghni.

Recherches généalogiques